Justice universelle et massacres de masse au XX

Lundi 8 février, 19h30, auCICP

21ter,rue Voltaire 75011 Paris

(métroRue des Boulets)

 

Mouvementdes Indigènes de la République (MIR)

RéseauInternational Juif Antisioniste (IJAN)

Traite esclavagiste, génocide des Juifs et desTsiganes, massacres parles puissances coloniales … La barbarie initiée aucours du XVIèmesiècle par les civilisations européennescolonialistes n’a rien à envier auxviolences de toute l’histoire humaine. Or,les massacres de masses ne sont paségalement dénoncés, suivant que leur mémoireest relayée ou non par un État, etdifféremment s’il s’agit d’un État puissant,ou ami.

Pour comprendre cette « hiérarchisation »,nouspréférons utiliser le terme « massacres de masse », car il est plusdescriptif que « génocide » ou « crimes contrel’humanité ».Nous souhaitons comparer les faits et leur mémoire, endistinguant les interprétations.

Car il nous faut nous affranchirdel’instrumentalisation du passé par les dominants, et définir une compréhensioncommune.La hiérarchisation des identités – que ce soit sur des bases raciale,religieuseou ethnique – est le résultat d’une construction intéressée.

Remettre en cause ce traitement inégalpermetd’envisager une résistance solidaire face à toutes les oppressions, de dénoncerl’impunité,les massacres en cours, voire de contribuer à prévenir ceux quipourraientadvenir.

Au carrefour de la "journée mondiale de lamémoirede l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’Humanité"du 27 janvier et de  la journée anti-impérialiste du 21 février, nousvousinvitons à débattre avec :

 – Hajo Meyer, survivant d’Auschwitz, militant antisioniste, venant des Pays Baspourune tournée de trois meetings en France. Il replacera les massacres dejuifspar les nazis dans une perspective qui dénonce la manipulation sionistedecette tentative d’extermination au profit de la dépossession palestinienne,

 – Youssef Boussoumah, militant des Indigènes de la République,rappellerala responsabilité de la France dans les massacres des colonisés,notamment enAlgérie,

 – Walid Atallah, de l’association des Palestiniens en France, témoignerade lastratégie israélienne d’éviction des Palestiniens de leur terre, manifestéedansune succession de massacres depuis 1947,

 – l’association Survie reviendra sur les massacres qui se sont dérouléesauRwanda avec la complicité des puissances coloniales, dont la France,

 – Carlos Abrego, membre d’IJAN France, écrivain et militantsalvadorien, apportera laparole des massacres d’Indiens en Amérique.

Face à  une posture fondée sur la concurrencedesvictimes, nous défendons une vision universelle de la dénonciation desmassacresde masse.   


 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *